Le film Timecode de Mike Figgis va rester dans les annales comme un essai filmique réussi. J’ai découvert ce film lors des Festivals Pocket Films qui se sont tenues les 7, 8 et 9 octobre dernier au Forum des Images à Paris. L’exercice est simple, mais impressionnant. Quatre caméras filment en temps réel et en une seule prise quatre points de vue différents sur une ville en pleine effervescence. Quatre vues exceptionnelles sur les secrets, les mensonges, les hasards de chacun. Les personnages se rencontrent, passent d’une caméra à l’autre et l’on se rend compte que toutes les actions s’entremêlent. Les dialogues et le jeu des acteurs sont improvisés. Les comédiens ne connaissent que les prémisses de l’histoire. Le rendu final de cette expérimentation est époustouflant et troublant. L’écran est divisé en quatre. On est plongé dans les quatre histoires en même temps, la bande son est augmentée sur une des parties pour attirer l’attention du spectateur. Cette expérience inédite est à saluer, tout comme les performances des acteurs.

Timecode
Film américain réalisé par Mike Figgis en 2000
Avec Salma Hayek, Holly Hunter...
Date de sortie : 13 Juin 2001
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1 h 37min