Une information tirée du courrier international n° 831 (05 au 11 octobre 06).
En décidant de déprogrammer cette oeuvre par crainte de réactions d'islamistes, la directrice de l'opéra de Berlin a soulevé une vague de réprobation. Dans l'une des scènes, Idoménée expose les têtes de Poséidon, de Jésus, du Bouddha et de Mahomet.