Lorsque j'ai vu la bande-annonce d'Irina Palm, j'ai souri. Je me suis dit qu'il fallait que je vois ce film. Il est sorti le 9 mai dans les salles, deux jours après je m'envolais pour le Niger. Je n'ai donc pas eu le temps d'aller le voir. Heureusement, le film est bon, il est resté à l'affiche assez longtemps pour que je puisse y aller.
Irina Palm est une fable sur l'audace et le courage au féminin. La force de cette femme, mère, mais aussi grand-mère qui ose braver les interdits pour sauver son petit-fils. Qui se lance dans la prostitution pour gagner de l'argent. Sam Garbarski réussi à faire de se film quelque chose de léger, de drôle et d'émouvant sans aller dans l'excès et le scabreux. Pas une once de pornographie. Tout comme le personnage joué par Marianne Faithful. Pleine de charme et de grandeur. On la voit descendre dans les limbes de ce métier qui lui vaudra un penis elbow...
Ma note : 7,5/10