Au détour d'une...

Les évènements et les détails qui ont attiré mon attention

Actu  Bébé Ecologie   Futilité   Lecture   Musique   Geekerie   Pensée   Photographie   Projection   Contactez moi via Twitter

mardi 16 octobre 2007

L'ANPE et les ASSEDIC complices de délation

Simple et rapide. Un travailleur étranger qui cherchera un travail en bon et due forme à l'ANPE ou s'adressera aux ASSEDIC sera directement fiché à la préfecture de police. Les agents de l'ANPE et des ASSEDIC ont reçu pour ordre de transmettre systématiquement, aux préfectures, les titres de séjour photocopiés des demandeurs d'emploi lors de leur inscription. Cette nouvelle loi est applicable depuis le 1er octobre selon des documents rendus publics mardi 16 octobre par plusieurs syndicats et est directement liée à la loi Sarkozy sur l'immigration et l'intégration du 24 juillet 2006.

En attendant la mise en place d'une procédure de traitement électronique, une photocopie du titre est systématiquement réalisée par l'Assedic dans le cadre de l'inscription du demandeur d'emploi. Les photocopies sont transmises chaque jour par envoi recommandé avec accusé de réception aux Préfectures de département (Préfecture de police pour Paris).

Mon avis sur la question : Pourquoi demander une copie du titre de séjour à l'ANPE ? Sauf erreur, les titres de séjour sont délivrés par la préfecture elle-même ! Est-ce pour lutter contre la fraude ? Les faux titres de séjour ? Pourquoi ne pas envoyer aussi une copie des cartes d'identité des Français alors ? Une solution plus simple et plus radicale serait peut être de mettre un signe distinctif sur les habits des étrangers...

Vous en pensez quoi ?

(source de l'image : abri.org)

Plus de 100 lecteurs Feedburner

Ce billet n'a aucun intérêt hormis flatter mon égo. Voilà j'ai enfin dépasser le cap symbolique des 100 lecteurs sur feedburner. Je sais bien qu'il doit y avoir des bots et autres conneries, mais ça fait quand même un peu de bien à son égo :)


Bien entendu, je sais très bien que ce chiffre fluctue énormément et que demain, j'aurai sûrement moins de 100 lecteurs (SNIF). En tout cas, merci à vous de me suivre assidument :)

Pour ceux qui ne sont pas encore inscrit à mon blog via feedburner, cliquez sur l'image ci-dessus ou ci-dessous...

5 minutes de répit pour la Planète : pourquoi je ne soutiens pas !

5 minutes de répit pour la planète est une opération qui a été lancée par l'Alliance pour la planète le 1er février 2007. Dans le cadre du grenelle de l'environnement, l'Alliance pour la planète souhaite renouveler l'opération et refaire un buzz sur le sujet. La nouvelle date est pour le 23 octobre de 19 h 55 à 20 h. L'objectif est de montrer un soutien massif et nombreux aux propositions émises par les ONG dans le cadre du grenelle.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'opération, l'idée est simple : TOUT éteindre pendant 5 minutes. TOUT passer au noir... (un peu dans la même idée que la dernière pub d'Orange tient... Ah les créatifs !).

La dernière opération avait permis - sur le moment - une économie d'environ 800 mégawatts, soit une baisse de plus de 1 % de la consommation totale en France, équivalente à la consommation d'une ville comme Marseille.

L'idée initial n'est pas mauvaise, mais après discussion avec des amis architectes et ingénieurs, sachez que je ne soutiendrais pas cette opération. Le réseau électrique tient grâce à l'équilibre permanent d'offre et de demande d'électricité. (c'est pour cela que je suis contre la privatisation de l'offre électrique). Si en un temps très court, on coupe une grosse partie de la demande, la production d'électricité est excédentaire, et en moins d'une minute les opérateurs qui gèrent le réseau n'ont pas le temps de réagir. De plus, tout le monde remettant le contact en même temps, la demande est d'un seul coup d'un seul énorme ! Le risque est d'avoir des lignes à haute-tension qui cèdent... Cela peut créer un effet domino. Le déséquilibre se propage et cassent des lignes de proche en proche, tous les réseaux étant interconnectés... C'est le blackout ! Et surtout la re-mise sous-tension collective entraine une surconsommation auprès des centrales... Finalement, ce qui est économisé est complètement gâché... Et dans un niveau supérieur.

Je sais, je vais un peu loin dans l'exemple et la paranoïa... Mais c'est important à dire ! Le plus simple, pour faire du bien à la planète, c'est de faire attention à sa consommation d'électricité au quotidien. Aussi bien au niveau de la mise en veille d'appareil électrique que du chauffage et autres...


D'ailleurs, je viens de recevoir un mail de la part de wwf. On notera la fin de leur mail : (...)
Le slogan de cette seconde édition est: "Quoi tu fasses le 23 octobre 2007 de 19H55 à 20H...fais-le dans le noir"
NB: Afin d'éviter une sur-tension à partir de 20 heures, le réseau de transport d’électricité de France (RTE) a été prévenu.
Par ailleurs, nous incitons tous celles et ceux qui vont participer à cette action à ne pas rallumer toutes les lumières et les appareils en veille dès 20h.

Je leur ai envoyé un mail pour qu'ils réussissent à me convaincre que leur action n'est pas une hérésie énergétique... Je n'ai pas encore de réponse...

Alors vous pensez le faire ? Ou je vous ai convaincu de la "bêtise" que cela était ?