Un MID... Qu'est-ce ? C'est un terminal internet mobile (Mobile Internet Device). Complètement mobile, ou presque !
Le SFR M! Pocket Pc est un appareil ultra communicant (3G+, WiFi, Bluetooth) doté d'un processeur Intel Atom et fonctionnant, non pas sous Windows mobile, mais sous Linux ! On ne peut pas téléphoner avec le M! Pocket PC, il ne sert qu'à la bureautique, au multimédia et bien entendu à Internet (surf et mail).

M Pocket PC ouvert
Côté Hardware
Le SFR M! Pocket PC ne tient pas dans n'importe quel poche ! Il est d'une taille relativement imposante pour un Pocket PC mais vraiment petit et léger (325g) par rapport à un Ultra Portable avec pas mal de connectique : deux prises USB (petit et grand format), une prise jack, une prise pour l’antenne GPS externe, un emplacement microSD pour compléter les 4 Go de mémoire interne. De plus, la résolution est plutôt bonne. L'écran tactile de 4,8 pouces (800x480 pixels) se relève relativement pratique à l'usage (sauf sur certains sites de webmail par exemple et pour la bureautique où le stylet sera indispensable). Sous l'écran ? Un clavier. Très utile dès que l'on passe en mode productique (Open Office fourni avec l'appareil) et que l'on saisit des textes. Pour le web, je me demande toujours pourquoi la caractère "/" n'est pas accessible directement (on doit appuyer sur "Fn", c'est pas couillon ?). Quoi qu'il en soit, ce clavier coulissant m'a paru très peu solide... Ca fait même un peu peur ! J'avoue que pour l'instant, le meilleur clavier que j'ai pu avoir a été celui du Psion Revo+ (ça fait vieux ça non ?).

M Pocket PC écran
Le software ?
SFR a eu la bonne idée (ou pas) de fournir une interface personnalisée avec le M! Pocket PC. C'est d'ailleurs la même que sous Archos 606. L'interface est aérée et très simple d'utilisation avec le tactile. On a un accès rapide (via 6 widgets) à la météo, la bourse, les infos... et juste en dessous des raccourcis avec la messagerie, Internet, la bureautique, des extras et l'Appli Store de SFR . Petit hic, c'est personnalisé SFR et impossible de le reconfigurer. Dommage ! Avec ce type d'outil, plus l'on peut configurer les raccourcis et plus l'on est efficace.

Le navigateur web Coolfox -oui, c'est quand même un point très important sur le M! Pocket PC- couplé à l'écran de 800x480 pixels sont plutôt bien adaptés au surf. C'est rapide, sans trop d'accroc. Sauf que la navigation avec le doigt très difficile. On devra utiliser le pavé multidirectionnel pour se déplacer (pourquoi ne pas avoir mis une trackball ?). De plus, la version que j'ai eu en main, avait du mal avec le WiFi, contrairement à celles que j'ai pu tester furtivement vendredi dernier.

Conclusion ?
Je ne l'achèterai pas. Pourquoi ? Parce que je n'en ai pas les moyens. Mais surtout parce que l'on est dans les prémices de ce type d'appareil. Il garde encore quelques défauts majeurs dont l'autonomie (24h en veille, 3h en lecture vidéo...) et la lenteur du système (était-ce dû au fait que ce soit un appareil de test ?). Cependant pour les HARD GEEKS (et non les Hard Gay) sous Linux, l'outil peut être très TRES intéressant. Surtout s'ils arrivent à recompiler le noyau comme cela avait été fait très rapidement avec les eeePC. De plus, l'appareil est nettement plus "portable" qu'un UMPC (moins puissant mais plus portable).

Les plus selon moi:
+ Un grand écran confortable
+ Une très belle connectique
+ Des logiciels préinstallés intéressants pour les non-geeks et les widgets
+ Le clavier coulissant
+ Linux (mais ça sera intéressant quand les geeks s'y mettront)

Les moins selon moi
- Une autonomie faible
- Le tactile optimisable
- Une interface non personnalisable
- Un clavier coulissant qui parait fragile

Pour finir, au niveau commercial, le SFR M! Pocket Pc est proposé par SFR (pas con) au prix de 249 euros (349 euros avec une offre de remboursement de 100 euros) avec un abonnement 3G+ incluant le surf et le mail en illimité (débit bridé au-delà de 500 Mo par mois) au prix de 19,90 euros par mois pour les abonnés SFR et 24,90 euros par mois pour les nouveaux abonnés.